L’INSPECTEUR

Le défi de l’égalité et de l’inclusion pour les minorités de langue officielle au Canada

S'ADRESSE AUX

Avocats et autres professionnels

CRÉDITS

1 heure (Professionalisme – égalité, diversité et inclusion)

DURÉE

1 heure

LANGUE DU PROGRAME

Français

COÛT

$149.99

This program is also available in English.
Click here to access the English version of this program.

Cette formation porte sur les valeurs et les meilleures pratiques pour la diversité et l’inclusion des minorités de langue officielle au Canada.

Vous visionnerez d’abord le film L’Inspecteur à titre d’étude de cas. Ce film est un court-métrage documentaire tiré de la série Au nom de tous les canadiens de Hot Docs . Bien avant que les droits en matière d’éducation des minorités linguistiques ne soient établis, les difficultés d’enseigner le français dans les écoles publiques du Manitoba nous sont racontées à travers l’histoire des inspecteurs scolaires des années 1930 et 1940.

Le film sera suivi d’une discussion multidisciplinaire réunissant avocats, médecins et professionels du monde des affaires qui explorent les valeurs et meilleures pratiques visant à favoriser la diversité et l’inclusion en milieu de travail pour les minorités de langue officielle au Canada.

Vious devrez compléter un quiz d’auto-évaluation afin d’obtenir votre attestation de formation. Celui-ci sera basé sur les enjeux discutés dans le film et avec les professionnels invités.

d

SUJETS

  • Comprendre les droits linguistiques au Canada, plus particulièrement du point de vue des défis auxquels font face les minorités francophones hors-Québec.
  • Apprendre sur les valeurs associées au multiculturalisme, au bilinguisme et à la diversité linguistique.
  • Identifier les meilleures pratiques afin de favoriser l’inclusion des minorités linguistiques.
  • Comprendre comment toute forme de discrimination, linguistique ou raciale, a une incidence sur la société canadienne.
  • Identifier les meilleures pratiques afin de promouvoir l’égalité, la diversité et l’inclusion des minorités linguistiques et des autres minorités en milieu de travail.

CPD / CPE ACCREDITATION INFORMATION

Ce programme est une activité agréée et/ou admissible à titre de formation continue pour les avocats..

ONTARIO: Ce programme est agréé par le Barreau de l’Ontario et contient 1 heure de professionalisme qui remplit l’exigence visant à avancer l’égalité et l’inclusion dans les professions juridiques.

ALBERTA: Ce programme est une activité admissible à titre de formation continue pour les avocats et peut être ajouté au plan annuel de développement professionnel du Barreau de l’Alberta.

BRITISH COLOMBIA: Ce programme est en attente d’agrément par le Barreau de la Colombie-Britannique.

BARREAU DU QUÉBEC: Ce programme est une activité admissible à titre de formation continue pour les avocats du Québec.

MANITOBA: Ce programme comprend un test et est donc une formation interactive en ligne admissible pour les fins de la formation continue des avocats.

NEW BRUNSWICK: Ce programme comprend un quiz et est donc une formation interactive en ligne admissible pour les fins de la formation continue des avocats.

NEWFOUNDLAND AND LABRADOR Ce programme est une activité de formation interactive admissible.

PRINCE-EDWARD ISLAND: Ce programme est une activité admissible à titre de formation continue.

SASKATCHEWAN: Ce programme est une formation comportant 1 heure de professionalisme (“Ethics Hours”) en attente d’agrément par la Law Society of Saskatchewan.

AUTRES BARREAUX CANADIENS: Ce programme peut être une activité admissible à titre de formation continue dans les autres provinces et territoires du Canada.

AUTRES PROFESSIONS / JURISDICTIONS ÉTRANGÈRES: Ce programme peut également être une formation continue reconnue par d’autres ordres professionnels au Canada ou à l’étranger. Il est recommandé de consulter votre ordre professionnel afin de vous en assurer.

Un programme développé en collaboration avec

EXPERTS INVITÉS

Garrick Apollon

Avocat et professeur auxiliaire, École de gestion Telfer et Faculté de droit, Université d'Ottawa (LLB, JD, LLM, LLCM)

Garrick est un avocat basé en Ontario, un professeur et un documentariste. Il compte à son actif plusieurs publications académiques sur des sujets liés à la gouvernance, l’éthique, la négotiation et le règlement des différents. Garrick a été Fellow de l’initiative FILM Initiative à Osgoode Hall Law School. Il est actuellement Senior Fellow au Hennick Centre for Business and Law de l’Université York et Fellow avec Hot Docs pour la formation professionnelle continue.

Yves Le Bouthillier

Professeur et Vice-Doyen, Faculté de Common Law, Université d'Ottawa

Yves est professeur à la faculté de Common Law à l’Université d’Ottawa et Vice-doyen du programme de common law enfrançais. Il enseigne enseigne en droit international, notamment le droit international de la personne et le droit international de l’environnement et dans des domaines connexes comme le droit de l’immigration et des réfugiés. Il est un membre actif de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario.

Dr. Bernard Leduc

Président-directeur général, Hôpital Montfort

Le docteur Bernard Leduc est entré en fonction comme président-directeur général de l’Hôpital Montfort, à Ottawa, en janvier 2010. L’Hôpital Montfort est l’hôpital universitaire francophone de l’Ontario. Sous son leadership, l’hôpital a obtenu un agrément avec mention d’honneur d’Agrément Canada en 2014 et à nouveau en 2018. Cette reconnaissance reflète l’engagement de Dr Leduc envers l’amélioration continue, avec une attention particulière sur l’expérience patient et la sécurité. Avant d’occuper le poste de PDG, Dr Leduc a été médecin-chef de l’Hôpital Montfort de 2004 à 2009. Il possède une expérience de plus de 27 années dans la pratique de la médecine familiale.

Sonia Ouellet

Avocate

Ancienne présidente de l’ Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO), Sonia Ouellet est actuellement vice-présidente de la Commission d’appel et de révision des professions de la santé. Elle demeure une membre impliquée au sein de l’AJEFO.

Mark Power

Avocat, Juristes Power Law

Mark est un avocat spécialisé en droit linguistiques et un chargé de cours à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Il axe sa pratique sur le contentieux et la résolution de différends, et ce, dans plusieurs domaines du droit public et privé. Il prend à cœur les défis de ses clients et offre une large gamme de services juridiques et stratégiques, notamment dans le secteur des relations gouvernementales. Au fil des ans il a représenté de nombreux clients issus de communautés de langue officielle en situation minoritaire au Canada.

Christiane Saad

Avocate, directrice exécutive, Programme de pratique du droit, Université d'Ottawa

Christiane Saad est la directrice exécutive du Programme de pratique du droit à la faculté de common law de l’Université d’Ottawa. L’objectif du PPD est de faciliter la transition entre les études et la pratique du droit tout en répondant à l’exigence de la formation expérientielle du processus d’accès à la profession. Christiane est aussi une membre active de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario.

Marc Tassé

Consultant et Professeur à temps partiel, École de gestion Telfer (MBA, CPA, CA, CFF)

Le professeur Marc Tassé enseigne la comptabilité, la juricomptabilité, la gouvernance et l’éthique au programme de MBA de l’Université d’Ottawa. Il est reconnu comme un expert national et international dans le domaine de la gouvernance d’entreprise et de l’éthique.

Maxine Vincelette

Avocate, Juristes Power Law

Avocate chez Juristes Power Law, Maxine offre des avis juridiques et stratégiques aux établissements d’enseignement, notamment les établissements préscolaires, les écoles primaires et secondaires et les établissements postsecondaires, ainsi qu’aux organismes à but non-lucratif, et ce, partout au Canada. Elle a acquis une connaissance approfondie et une grande expérience du droit de l’éducation, notamment des accords de financement fédéraux-provinciaux, de l’éducation dans la langue de la minorité qui est garantie par la loi et l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés, et des droits linguistiques en général.